+33 (0) 9 72 31 24 47
  • Français
  • English

Le recyclage des eaux grises provenant des lavabos, douches, lavage du linge et de la vaisselle, lavage des sols, eaux de cuisson représente un enjeu important pour la protection des ressources en eau potable. Leur réutilisation à hauteur de plus de 80% engendre des économies importantes en termes de coût d’utilisation mais aussi d’utilisation de la ressource. Ceci peut engendrer des économies importantes en fonction du prix de l’eau potable. Ce recyclage couplé à un procédé de récupération des calories (les eaux grises sont bien souvent à des températures supérieures à 20°C) permet également un gain énergétique conséquent.

L’enjeu est encore plus important pour les installations collectives qui sont de fortes consommatrices d’eau : hôtels, piscines publiques, hôpitaux, cliniques, blanchisseries…

La technologie de recyclage des eaux grises développée par FIRMUS France est basée sur celle qui a été mise en place en 2005 en coopération avec l’ESA (Agence Spatiale Européenne) sur la Station Concordia (Antarctique) pour l’Institut Polaire Français Paul Emile Victor (IPEV) et le Programme Italien de Recherche en Antarctique (PNRA). Cette unité d’une capacité journalière comprise entre 2 400 et 2 800 litres (soit la production d’eaux grises d’environ 25 personnes) a été conçue par le Responsable Technique de FIRMUS France. C’est toujours lui qui en assure le suivi.

Cette technologie qui fait appel à un procédé de purification par techniques membranaires, organiques et minérales, permet d’atteindre un taux de recyclage des eaux grises compris entre 75 et 85 %. Le procédé utilisé peut permettre en fonction du cahier des charges et du respect des normes sanitaires en vigueur d’obtenir une eau de qualité potable permettant un recyclage complet vers le réseau sanitaire (douches et lavabos).

Le recyclage des eaux grises dans un bâtiment doit être abordé de façon globale et couplé à un procédé de récupération de l’énergie thermique. L’ensemble doit être intégré dans la gestion globale du bâtiment en vue de son optimisation énergétique.

Pour cela FIRMUS France a constitué un consortium avec EDF Optimal Solutions (qui en est le chef de file), SHERPA Engineering (société de service en engineering système) et MRI (pour la définition des éléments permettant le respect des normes sanitaires du pays concerné).

La technologie développée par notre consortium est largement éprouvée puisque plus de 1 000 personnes ont utilisé les eaux grises recyclées de la Station Concordia et que leur qualité sanitaire est contrôlée depuis 2005. Cependant la législation n’est pas encore établie dans beaucoup de pays.

En France l’ANSES vient, en février 2015, de publier un guide pour Analyse des risques sanitaires liés à la réutilisation d’eaux grises pour des usages domestiques. FIRMUS France a fait partie des entreprises convoquées et auditées (en date du 31 janvier 2013) par l’ANSES pour la rédaction de ce rapport.

Pour la France cette technologie doit donc faire l’objet d’une demande de dérogation auprès de l’Agence Régionale de Santé Concernée et nous vous accompagnons dans cette démarche.

L’utilisation de ce procédé présente un intérêt important pour beaucoup de pays où la ressource en eau est plus rare et doit donc être optimisée. Notre consortium peut intervenir dans ces pays.

Pour étudier votre projet, SHERPA Engineering a développé un logiciel unique de simulation du fonctionnement du procédé de recyclage des eaux grises. Ainsi en fonction des quantités d’eaux grises collectées et de leur usage (vers douches et lavabos) nous pouvons déterminer le coût de fonctionnement du procédé complet et le temps de retour de l’investissement.

Notre consortium étudie votre projet, en simule le fonctionnement et en estime le temps de retour (en fonction du prix de l’eau, du prix de l’électricité et du coût de fonctionnement). Nous assurons aussi la formation du personnel pour le fonctionnement du procédé et son suivi comme cela est fait pour les hivernants de la Station Concordia.